Royole fait un Flop lors du CES 2019 à Las Vegas

Royole fait un flop au CES 2019

Royole est la première marque à avoir mis sur le marché son smartphone pliable. Son modèle phare, le Royole FlexPai est d’hors est déjà disponible en pré-commande sur le site officiel dans une version réservés aux développeurs. Alors que les autres marques sont toujours en train d’affuter leurs armes  pour un lancement de leurs nouveaux modèles dans les mois à venir, Royole à faire le choix d’arriver rapidement sur le marché et s’en mord désormais les doigts.

Le Royole FlexPai était sensé être la star du CES 2019, se déroulant à Las Vegas. La marque a en effet offert la possibilité aux visiteurs du salon de tester son dernier modèle de smartphone pliable. Les retours ont été pour le moins mitigés. Alors que Royole ne fait pas encore partie des grands noms de la téléphonie mobile, ces annonces relatives à son téléphone avec un écran pliable lui auront permis d’arriver sur le devant de la scène, mais à quel prix ?

Commercialisé en version de développement et déjà disponible en Chine pour la modique somme de 1300 dollars environ, les journalistes spécialisés dans les nouvelles technologies ont eu l’occasion de tester de nouveau téléphone. Les avis se regroupe : Le Royole FlexPai  présentent un intérêt grâce à sa nouvelle technologie d’écran flexible, mais c’est un téléphone affreux. En effet, de nombreux bugs sont apparus lors des tests, le téléphone est lent, a un design peut travailler et se perd même lors du passage du mode plié au mode déplié.

Le Smartphone pliable de la marque chinoise manque de puissance. Malgré un processeur de dernière génération et une mémoire vive correcte, de 6 Go, le téléphone peine à réaliser les tâches les plus simples et comme à ramer sérieusement dès lors que l’on lance des applications un peu gourmande.

L’écran, lui aussi, laisse les journalistes perplexes. Le téléphone est doté d’un écran AMOLED de 7,8 pouces mais comporte de nombreux défauts. Les couleurs sont sur-saturés, on voit apparaitre des bandes sur l’écrans, autant dire que pour un téléphone dont le principale avantage annoncé est l’écran, les visiteurs ont été pour le moins déçu.

Du coté de l’appareil photo, les avis ne sont pas fameux non plus. Malgré deux capteurs de 16 et 20 Megapixels, la qualité n’est pas au rendez-vous. La marque a encore de progrès à faire avant de pouvoir concurrence les grandes marques du secteur comme Apple, Samsung ou Huawei.

Royole a cependant le mérite de nous prouver qu’il est possible d’intégrer un écran flexible sur un téléphone mobile. Avec son FlexPai, la marque aurait-elle fait l’erreur de lancer sur le marché un produit qui n’est pas encore abouti ? Aurait-elle mieux fait de patienter quelques mois et de parfaire son nouveau produit phare, tant sur le plan hardware que software ? Surement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *